Toxicologie et Biologie des radiations

  • Toxicologie
  • Dosimétrie biologique
  • Mutagénèse de l'environement
  • Détection de Mutations

MetaSystems offre une palette unique d'applications d'imagerie automatique grâce à la plateforme Metafer Neon scanner de lames; cette palette couvre les applications comme la toxicologie, la dosimétrie biologique des radiations ainsi que la détection de mutations. Metafer fournit l'outil parfait pour procéder à des analyses d'effets de doses, outil extrêmement rapide pouvant générer en quelques instants des résultats de dosimétrie biologique. Cet outil est complètement conforme au règlement BLP appliqué à des études précliniques de génotoxicité et assez sensible pour la détection d'effets de faible dose dans le cadre de tests de mutagénicité de l'environnement. Metafer est caractérisé par sa grande flexibilité d'adaptation permettant toute étude dans des laboratoires de recherche de mutations. 

Détection d'Aberrations

Le comptage de chromosomes dicentriques et d'autres aberrations chromosomiques constitue généralement la méthode par excellence en dosimétrie biologique des radiations. Bien qu'il était prouvé que l'essai donne les meilleures valeurs estimées de doses en cas d'accidents radioactifs et dans le cadre d'études toxicologiques, il s'agit d'une méthode prenant beaucoup de temps et assez contraignante. Grâce aux modules spécialisés de Metafer et au logiciel de comptage automatique des chromosomes dicentriques, la tache du chercheur n'est plus aussi fastidieuse et constitue une moindre source d'erreurs. De plus ce logiciel est capable de générer des résultats fiables et bien documentés en très peu de temps. Il est naturellement conforme aux règlements BLP et aux lignes directrices de l'OCDE #473 (In-Vitro Mammalian Chromosome Aberration Test).

Avez-vous besoin d'une assistance?

Tests de Micronoyaux

L'essai in vitro de micronoyaux avec blocage de la cytocinèse (in-vitro MN) ainsi que l'essai de micronoyaux sur les érythrocytes de mammifère (in-vivo MN) permettent une quantification rapide et précise des lésions de l'ADN. Metafer fournit une complète automatisation fiable et rapide de ces deux essais ainsi qu'une documentation intégrale. Les résultats de l'essai in-vitro MN sont prêts en quelques minutes et chaque cellule binuclée détectée est affichée avec le nombre total de micronoyaux dans une galerie d'images. Les nombres de cellules mono-, bi- et multi-nuclées sont enregistrés permettant le calcul du CBPI.

White Paper: Obtaining CBPI in Micronucleus Tests, (87.8kB)

Regarder la sonde ADN pan-centromèrique de MetaSystems Probes.Pour l'essai in-vivo MN, Metafer attribue automatiquement à chaque cellule sa sous-population respective (PCE ou NCE). Cette attribution se fait en fonction du marquage de la cellule et peut s'adapter automatiquement à des conditions variées de marquage. Les micronoyaux sont comptés dans chaque sous-population et affichés individuellement dans un histogramme.
Ces deux tests sont conformes aux règlements BPL et aux lignes directrices de l'OECD (#487 pour le test in-vitro MN et #474 pour le test in-vivo MN). Les résultats peuvent être résumés dans des rapports Neon compréhensibles et personnalisables ou directement exportés dans tout logiciel de statistiques externe.

White Paper: IVMN, (2.2MB)

Avez-vous besoin d'une assistance?

Tests des Comètes

Le test des comètes aussi connu sous le nom SCGE (single cell gel electrophoresis assay, technique d'électrophorèse de cellules isolées en gel d'agarose) permet la détection des cassures de brins d'ADN et de leur réparation dans des cellules isolées. Un des grands avantages de ce test est l'évaluation directe des lésions cellule par cellule. La reproductibilité des résutats peut être influencée par la sensitivité de cet essai pour des facteurs variés.

Les utilisateurs des modules MetaSystems ont tous les moyens nécessaires pour standardiser complètement la partie analyse du test des comètes. MetaSystems fournit une station de travail interactive et un système automatique scanner de lames grâce à la plateforme Metafer. Les deux systèmes utilisent des algorithmes finement élaborés afin d'obtenir la proportion d'ADN présent dans la tête et dans la queue: intensités de la tête et de la queue, leurs longueurs et les valeurs de bruit de fond. Ces algorithmes permettent aussi le calcul automatique du moment de la queue et de celui de l'olive de la queue. Le système procède à l'analyse complètement automatique et est capable de distinguer entre des cellules normales et des comètes "hedgehog". Chaque cellule est documentée sous forme d'une image et peut être relocalisée au microscope. Toutes les données sont rassemblées dans des rapports pratiques, sous forme de graphiques sur écran et les valeurs sont reportées dans la galerie d'images.

Avez-vous besoin d'une assistance?

Analyse des Foci

La phosphorilation de l'histone H2AX (aussi connu comme γ-H2AX) est un marqueur pour les cassures de brins doubles de l'ADN. Les groupes de protéine γ-H2AX marquée avec de la fluorescence peuvent être détectés au microscope et ainsi être utilisés comme marqueur direct des dommages à l'ADN et de sa réparation. Metafer est capable de détecter les noyaux cellulaires cibles, de saisir les signaux en profondeur étendue avec jusqu'à 12 canaux de couleurs et de les analyser automatiquement. Il est de même possible de colocaliser des signaux provenant de différent canaux, d'analyser des signaux fusionnés et d'en mesurer l'intensité.

Avez-vous besoin d'une assistance?

Test Ames II et Ames MPF

Les tests Ames II / Ames MPF (basés sur la méthode de Xenometrix AG, Bâle, Suisse) sont couramment utilisés pour évaluer la mutagénécité et la toxicité de composés chimiques. Le test a pour base les mutations d'ADN de gènes impliqués dans la synthèse de l'acide aminé Histidine chez les bactéries. Les deux tests Ames II et Ames MPF sont des versions modernes du test original d'Ames qui utilise des cultures liquides au lieu de plaques d'Agar . Les tests sont effectués dans des plaques de microtitrage à 384 puits et donnent un résultat colorimétrique pouvant être analysé automatiquement par Metafer. Une interprétation positive ou négative se fait pour chaque puits, l'utilisateur a la possibilité de procéder à une modification des comptages automatiquement en cas de résultats ambigus. Les résultats sont imprimés avec les images en couleur pour chaque puits résultant à une vue d'ensemble de toute la microplaque avec les 384 puits.

Avez-vous besoin d'une assistance?

Downloads